les figures réthoriques dans la publicité

La rhétorique c’est l’art du discours, c’est la persuasion sans que l’auditoire ne remette en question la réalité des faits avancés. C’est une façon poétique d’empêcher la pensée, de la « téléporter » instantanément d’un sens à un autre. Suscitant les mythes, ces formulations massivement utilisées par les publicitaires se distinguent en catégories : par exemple

LES FIGURES DE MOTS

La répétition C’est la redondance d’un mot. (Ecoutez…écoutez…) Balladur
L’allitération C’est la répétition d’une même consonne (Saucisse sèche, sans savoir sécher…) Justin Bridou
La tautologie C’est définir le même par le même . Permet de jouer sur le prestige d’un produit. (Le cognac , c’est le cognac).
(Elle est bonne, et en plus elle est bonne) Lesieur.
La rime C’est la répétition régulière d’une syllabe.
La paronomase Consiste à rapprocher dans une même phrase, des mots presque homonymes, voisins par la sonorité mais non par le sens.
( Entremont c’est autrement bon). (Légal, le goût) Cafe Légal.
Le calembour Rapproche des mots très semblables en apparence mais de sens différents. ( BHV l’âge du faire)
L’onomatopée C’est le mot formé par imitation du son naturel (Crack, Boom, Snif…)



LES FIGURES DE SENS

La synecdoque Procédé qui consiste à désigner un tout par l’une de ses parties, ou vice-versa ( Jeter un oeil; mettre le nez dehors).
(Des millions de dents l’ont choisi ) Freedent.
La métonymie Liée à la synecdoque, elle consiste à désigner un objet par le nom d’un autre objet, les deux ayant un lien habituel. Elle désigne souvent le contenu par le contenant, l’effet par la cause. (Montrer les dents ; on prend un verre ?…).
(L’eau des tables légères) Badoit.[table = invités]
La métaphore Consiste à désigner quelque chose au moyen du nom d’une autre chose. En publicité, l’emploi de la métaphore est risqué car on tombe facilement dans le cliché.
L’hyperbole C’est une métaphore avec exagération. En dit plus qu’on le pense en vérité. ( J’ai mille chose à vous dire; j’en bave;
je suis mort de fatigue…). Elle peut être visuelle.
La litote Consiste à exprimer le moins pour signifier le plus. (Ma humble demeure).
L’euphémisme Masque le caractère indécent, pénible d’un mot par l’emploi d’un synonyme plus neutre.
(Il nous a quitté [Il est mort ] )
L’oxymore Consiste à rapprocher des mots en contrariétés pour créer une expression paradoxale.
(un pauvre riche; un tragique sourire; Il est bien mal parti…)

FIGURES DE PENSÉES

L’allégorie Suite de métaphores qui sous forme de descriptions ou de récits, servent à communiquer une volonté abstraite.
(la plus part des tableaux : Guernica…)
L’ironie Consiste à dire le contraire de ce que l’on veut dire dans le but non de mentir mais de railler.
L’humour

EXERCICES

Créez un slogan en suivant les indications

Phrases simples – Bien manger, c’est le début du bonheur (Camembert Président)

Nous partageons les mêmes idées (Fermiers de Loué)

BA pour voir la vie en bleu (Yaourts BA)

Avec les voitures de loisirs, les loisirs ça roule (Camping Car)

Phrases nominales – Plus un seul cheveu blanc (L’Oréal)

Régilait, Régilait (Régilait)

Le ressort de votre peau (Garnier Lift)

Impératifs et autres structures injonctives – Faites-vous du bien (Huile Lesieur)

Entrez dans un univers d’exception (Sheba)

Questions – Parlez-vous Micra ? (Nissan Micra)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s